Du M1 au M2, stupeur et tremblements ?

« Il y a dans l’ardeur de l’étude des joies idéales faites pour les nobles âmes. » Comme le pointe malicieusement Flaubert, l’histoire conduit certainement l’étudiant à une grande joie quand il découvre, explique...