La soutenance de Master 1 : carrefour giratoire du mémoire

Van Gogh, Roman parisiens et rose, 73 x 93 cm, Paris, octobre-novembre 1887.

Moment charnière dans l’évolution du travail de recherche en Master, la soutenance de Master 1 est un premier exercice oral où la verbalisation du sujet permet de synthétiser et d’expliciter la substance de notre travail. Cet échange est un moment essentiel pour orienter et préciser la suite du processus de recherche et de rédaction de ce travail consacré aux Provinces illyriennes et le premier empire Français.

L’échange réalisé lors de la soutenance m’a permis d’éclairer de nouveaux axes de recherches consacrés aux formes de résistances des populations illyriennes face à l’occupation française. Au cœur de cette étude sur la révolte se mêlait déjà histoire sociale, économique, politique, militaire, culturelle et diplomatique. Afin de renforcer mon argumentation sur les causes et les acteurs des soulèvements populaires en Illyrie, l’idée m’a été soumise de traiter aussi de la question religieuse.

Les réformes du culte mises en place par l’administration française ont en effet suscité de nombreuses tensions et ont amené dans plusieurs cas des membres du clergé à prendre la tête d’insurrections. De manière générale, les conseils et corrections apportés lors de la soutenance me permettent maintenant d’élargir ou de recentrer mon étude. De nouvelles pistes et références historiographiques sont à ma disposition pour poursuivre mes recherches sur la mise en place de l’administration impériale en Illyrie et sur la nature du régime qui l’accompagnait.

Évolutions et prévisions du travail de recherche.

Archives de la République de Slovénie à Ljubljana

Dans la continuité de mon sujet de Master 1, je souhaiterais développer une analyse du système politique et réformateur français, et étudier sa réception par les populations des Provinces illyriennes. Il s’agirait de mettre en reliefs les facteurs expliquant les échecs et limites de la politique française, mais aussi leurs réussites. Dans cette étude, mon attention se portera sur le travail des acteurs des différents échelons du système administratif français.

Trois axes principaux formeront le squelette de mon étude. Le premier interroge la politique napoléonienne appliquée en Illyrie et entend démontrer qu’elle constitue un éloignement important du modèle politique hérité de la Révolution Française. Par ailleurs, par quelles mesures le système français s’est-il parfois rapproché des formes d’exploitation coloniale?  Enfin, quels sont les problèmes résultant de l’adoption sans consentement d’un modèle social et politique dans une région culturellement différente ?

Pour cette seconde phase de recherche, j’ai demandé à Jean Marc olivier d’être mon codirecteur. Ayant écrit des articles spécialisés sur l’économie dans les Provinces illyriennes, la collaboration avec cet enseignant-chercheur me permettra d’envisager de nouvelles approches sur mon sujet. Cet année sera aussi l’occasion de me lancer dans l’apprentissage autodidacte de la langue croate et de planifier un voyage en Croatie et en Slovénie afin de consulter les archives de ces pays sur les Provinces illyriennes. Je compte aussi poursuivre mes recherches archivistiques en France en consultant le fonds du Service Historique de la Défense, notamment les rapports faisant état de désertions, de refus de payer l’impôt, de brigandage… Pour accompagner mon étude, je souhaite aussi réaliser un travail cartographique de ces provinces sous domination française.

Planning du travail de Master 2.

Pour planifier cette nouvelle année universitaire, mon idée est de me concentrer jusqu’au mois de novembre sur les nouvelles références bibliographiques proposées lors de ma soutenance et de récrire plusieurs comptes-rendus d’ouvrage, perdus suite au vol de mon ordinateur.  Je consacrerai ensuite le mois de décembre au traitement des sources d’archive disponibles en France, notamment celle du Service Historique de la Défense. Mon voyage d’étude en Croatie et en Slovénie devrait quant à lui être réalisé aux alentours des mois de janvier et février avant de commencer dès le mois de mars la rédaction du mémoire de Master 2.


Nicolas Roussel

étudiant en Master 2 Histoire des civilisations modernes et contemporaines à l’Université Jean Jaurès de Toulouse .

1 réponse

  1. 12 mars 2017

    […] Nicolas Roussel, La soutenance de Master 1 : carrefour giratoire du mémoire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *