Le cheminement d’une jeune historienne

Image du domaine public

Image du domaine public

Connaissez-vous Olympe de Gouge ? Quelle est son histoire, son parcours, sa vie ? Ce sont autant de questionnements qui m’ont intéressée durant la première année de master.

La soutenance, quelle épreuve !

Après la soutenance, j’ai décidé d’élargir les bornes chronologiques afin de traiter de la période précédent 1989. Je voudrais également exploiter à nouveau les sources rassemblées lors de ma première année en master et approfondir les résultats émergeant de ces documents. J’ai également l’intention de compléter et approfondir mes recherches dans le domaine de la mémoire en étoffant ma bibliographie, afin de mieux définir ce terme et le mettre plus en relation avec Olympe de Gouges. Je compte aussi approfondir d’autres notions présentes dans mon mémoire, par exemple le féminisme.

Les objectifs du M2

Pour la réalisation du mémoire de M1, les sources utilisées sont d’origines diverses. Afin de mieux cerner le personnage d’Olympe de Gouges, il était essentiel de consulter les œuvres faisant référence sur ce personnage historique. Pour le M2, je vais compléter mes lectures en étudiant d’autres écrits, notamment ceux réalisés du vivant d’Olympe de Gouges.
Parmi les sources utilisées lors de la réalisation de mon mémoire, se trouvent les nouveaux outils de production de mémoire, notamment les archives audio-visuelles et les écrits publiés sur Internet. La consultation des journaux en ligne était intéressante, car cela permettait d’être au courant des dernières actualités sur Olympe de Gouges et d’observer la façon dont elles sont traitées dans la presse. Dans le cadre du M2, je désire approfondir l’analyse de ces sources et d’estimer leur audience auprès des lecteurs. Je souhaite également examiner de plus près la réception dans les groupes féministes qui s’expriment via Internet – au travers des blogs notamment.

Questionnaire réalisé par une femme vivant à Montauban

Questionnaire réalisé par une femme vivant à Montauban

Olympe de Gouges a longtemps fait partie des personnages délaissés par l’histoire, mais depuis ces dernières années, les travaux d’historiens, de journalistes et de féministes, ont permis la diffusion de son histoire auprès des Français. C’est dans cette optique que j’ai réalisé un questionnaire. Les sondages sous format papier, réalisés sur deux échantillons de population ont pour but de mesurer le niveau de connaissance d’une partie des Français sur Olympe de Gouges.

La première enquête a été effectuée auprès de 123 étudiants en licence 2 d’histoire à l’université Toulouse Jean Jaurès. Le deuxième sondage a été réalisé auprès de 105 personnes qui ont répondu aux questionnaires déposés dans un cabinet médical, dans un village situé au nord de Toulouse. Lors du M2, je souhaite retravailler l’exploitation de ces données et fournir plus d’explications sur les différents types de questions.

Dans la même perspective, j’ai également mené une étude sur le nombre de rues nommées Olympe de Gouges en France et sur les bâtiments publics portant son nom. Il était intéressant de savoir combien de voies publiques ont été baptisées de son nom en France et de connaitre les dates auxquelles ont été effectuée ces dénominations. L’étude permet de relever les lieux où la Montalbanaise possède une certaine reconnaissance ; elle a aussi permis la réalisation d’une carte qui comporte le nombre de rues par département. Les données recueillies permettent sont ensuite analysées selon un traitement statistique.

Les sources se composent également de délibérations transmises par les mairies. Dans le cadre du M2, je vais apporter des précisions sur la politique des villes qui ont choisi de baptiser l’une de leurs rues Olympe de Gouges ainsi que des informations sur la taille des villes et leur localisation. Pour la création du M2, je vais d’avantage approfondir toutes mes sources, c’est l’objectif principal. En fonction des informations que j’aurai découverte, je choisirai ensuite d’ajouter ou non de nouvelles sources à mon corpus.

Un programme bien rempli

Durant les premiers mois de l’année universitaire, de septembre à novembre, je vais me concentrer sur la lecture d’ouvrages concernant la mémoire et le féminisme. L’objectif est de mieux connaître ces domaines afin de les introduire dans mon mémoire. Lors des mois suivants, je dois approfondir les analyses de mes sources, notamment celles d’entre elles qui n’ont pas été assez exploitées. Jusqu’à la fin du mois de février, je vais explorer les résultats des questionnaires de manière plus minutieuse et je vais relire les articles de journaux ainsi que les délibérations des mairies de façon plus précise. Après ces travaux, j’espère pouvoir trouver la problématique et le plan de mon M2. Pour finir, je souhaite consacrer le mois de mars et celui d’avril à la rédaction du mémoire.

Image à la une : Tous droits réservés Eva Cot


Eva COT

Etudiante à l'université Jean Jaurès de Toulouse depuis 2011. Actuellement en master 2 recherche histoire et civilisations modernes et contemporaines. Thématique de recherche : La mémoire d'Olympe de Gouges depuis le bicentenaire à nos jours en France

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *